All posts by Joseph

Les valeurs

Les valeurs ne sont pas des choses choses que l’on décrète, mais au contraire qui ressortent des actions des personnes et des groupes. Il est toutefois possible d’œuvrer pour contribuer à faire émerger les valeurs auxquelles on croit. Les valeurs de l’école du futur peuvent être un panaché de :

  • Aimer apprendre, intelligence (apprendre de ses erreurs), sagesse (apprendre des erreurs des autres)
  • Une sage combinaison de confiance en soi et d’humilité
  • Le goût de l’action, une responsabilité bienveillante, la capacité à changer le monde

Les mots devenus inutiles

Dans le modèle de l’école du futur, il y a de nombreux mots et expressions qui ne trouvent plus leur place, par exemple :

  • école !!!
  • Compétition avec les autres
  • travailler
  • professeur
  • gaussienne (l’idée qu’il y a toujours des très bons, des bons, des mauvais, des très mauvais)
  • c’est comme ça
  • t’as eu combien ?
  • et même : chercher un boulot

Les leviers

Il existe 3 leviers sur lesquels agir pour construire l’école du futur :

  • Le modèle d’interaction et d’apprentissage (l’écologie pédagogique)
  • L’architecture physique
  • Les outils technologiques « web » d’apprentissage et de collaboration

La révolution de l’objectif

On l’a dit, mais il est maintenant utile de le redire, pour l’école du futur, l’objectif n’est plus de former une élite auto-reproductrice et à la pensée unique, mais au contraire :

  • De permettre à tous les élèves de trouver leurs passions et de les vivre.
  • D’ouvrir la voie à une vie épanouie, responsable, pleine de sens, à ouvrir le droit au bonheur.
  • De changer le monde pour le meilleur.

La révolution du modèle d’interaction et d’apprentissage

Il ne s’agit plus de transmettre du savoir mais de faciliter un processus de croissance décidé en commun au sein de valeurs fortes. Le système n’est plus fermé (tout est prévu et cadenassé à l’avance) mais au contraire ouvert (la place laissée à la « survenance »).

Il ne s’agit plus de faire l’apologie de la compétition individuelle mais de permettre à chaque élève de comprendre son fonctionnement, celui de ses camarades et de « se » mettre en œuvre dans l’intelligence collective de son environnement.

Il ne s’agit plus d’apprendre dans l’unique canal proposé mais que chaque élève puisse choisir le ou les canaux qui lui conviennent le mieux.

La révolution de l’architecture physique

L’empilage dans tous sens de salles de cours carrées et rectangulaires non communicantes ne présente plus aucun intérêt. Le rond, l’ovale et les grands espaces divisibles, tous communicants, sont l’avenir.

Toutes les technologies écologiques et durables sont intégrés dans le concept architectural.

L’école du futur sera démontable et transportable, et elle sera belle et ouverte à son environnement.

La révolution des outils « web »

Avec les outils « web » il ne s’agit plus « d’apprendre par cœur sans savoir à quoi ça va servir » mais d’apprendre en faisant, en construisant, en se projetant dans le monde réel.

Avec les plateformes collaboratives les élèves ne seront plus enfermés dans des classes d’âge, mais se regrouperont en fonction de leurs passions, tous pays, âges et niveaux confondus.

Avec la présence du savoir « technique » sur le web, l’école du futur devient le lieu d’apprentissage de toutes les formes de savoirs.

Le pari : changer de paradigme

Faire 120 fois mieux avec infiniment moins de ressources

Un inconnu qui, pour sa première fois, pénètre dans l’enceinte de l’école du futur, entre dans une autre dimension. Cet inconnu est envouté par une architecture ouverte, il est pris par l’ambiance bienveillante, par la qualité des inter-relations, par le soin apporté aux travaux effectués, par l’enthousiasme débordant, par le foisonnement des idées, par le partage incessant, plus généralement par la magie des lieux. Et la conscience qu’il y a plein d’autres choses à découvrir.

Les étapes du projet

  • Animer une série de conférence et parallèlement enrichir le blog « L’Ecole du Futur ». Avoir au moins 2 langues disponibles, français et anglais.
  • faire buzzer dans la presse et la toile pour atteindre rapidement plusieurs centaines de milliers de « supporters web », avec l’objectif de dépasser le million.
  • Trouver les appuis politiques, régionaux et financiers pour faire naitre des projets pilotes.
  • Faciliter la mise en œuvre des projets pilotes, améliorer le modèle, les valider et publier.
  • Affiner les leviers clés et notamment la formation des animateurs / facilitateurs pédagogiques.
  • Faciliter l’enrichissement et la duplication du ou des projets pilotes dans le monde sur le modèle des accélérateurs de start-up.

Les principes d’apprentissage dans l’école du futur

Les principes d’apprentissage listés ci-après sont déjà connus même si peu ou très peu utilisés. Ils ont été développés dans le monde entier, à différentes époques, certaines millénaires. Ils se trouvent aujourd’hui parsemés sur la planète, toujours avec bonheur. Les « proof of concept » se comptent par milliers. L’originalité première de l’approche de l’école du futur est de solidariser ces principes et de les transcender par une forte couche « intelligence collective ».

  • Utilisation de la force du groupe (avec des techniques comme le Word Cafe et le Forum Ouvert)
  • Approche par la pratique et droit à l’erreur
  • Découverte et apprentissage en mode « projet »
  • Apprendre « entre soi » : chaque acteur va aussi bien apprendre des autres que apprendre aux autres
  • Groupes par niveau de passion (et non des classes par âge)
  • Bienveillance et émulation distillées par le partage de passions
  • Choix individuels sur les formes d’apprentissage et l’emploi du temps
  • Participation de tous dans la gestion de l’école et de son environnement
  • Supervision systématique : gestion des process et amélioration en continue
  • Travail intense, cadré et rigoureux pour un maximum de plaisir…